Méthode de référencement d'un site internet

Voici une excellente synthèse sur le référencement
A lire absolument

article du site : pole-position-seo.com
23-09-2013 de Khou Sandrine

 

1 -Etude préalable

Observer la concurrence

Cette étape est une véritable nécessité. La supprimer, reviendrait à plonger dans un bassin avant d’en vérifier le niveau, çà peut faire mal à l’arrivée ! Il faut arrêter de penser que vous êtes seul sur le marché, que vous êtes le meilleur et que personne ne pourra vous égaler ! La concurrence est rude sur le web et il vous faudra donc analyser et inspecter vos concurrents dans les moindres détails si vous voulez parvenir à leur position ou mieux, les dépasser.

Voici quelques points à regarder en priorité :

  • Vérifier l’arborescence et la structure de leur site (plan de site, rubriques, liens accessibles depuis la page d’accueil)
  • L’ergonomie et la charte graphique définies
  • Lles mots-clés et tout le vocabulaire sémantique associés à leur site grâce aux outils de référencement disponibles sur le marché
  • Les sources, les titres, entêtes, images, documents, vidéos … etc

Tous leurs liens entrants et domaines référents, une étude plutôt fastidieuse mais qui vous permettra de mieux connaître votre adversaire et de savoir contre qui vous allez vous « battre » (si c’est Mac Do ou Pizza Hut, c’est pas gagné !)


Etudier sa cible

Un autre aspect essentiel, avant de passer à l’optimisation, consiste à déterminer à qui s’adresse votre site et vos produits afin de ne pas faire d’erreur dans votre communication marketing, la rédaction de vos contenus et le design général du site.
D’une manière générale, on peut remarquer que les internautes aiment les sites rapides, clairs et simple d’utilisation c’est pourquoi je considère qu’il est essentiel de consacrer un temps relativement long à cette étape afin de fournir un site ergonomiquement bien conçu, rapide, sans bugs, composé de pages au contenu éditorial clair et bien écrit, hébergé sur un serveur performant qui séduira vos internautes cibles, un temps qui pourra être rentabilisé à terme avec un trafic important (bien évidemment votre offre marketing devra être intéressante et, vos services, irréprochables !)

Analyser les tendances

Connaître l’évolution des tendances des mots-clés permet d’une part, d’évaluer la fréquence de recherche d’une expression donnée, et d’autre part, de visualiser les périodes de « rush ».
Toutes ces études sont facilement réalisables avec l’outil Google Trends capable de générer plusieurs requêtes en fonction d’un pays, d’une région, d’une ville ou de la langue. Cette étape est indispensable pour anticiper certains événements périodiques ou buzz pour lesquels le référencement doit être impérativement opérationnel. Il faut, en général, prévoir de démarrer le référencement de ce type de requête, un mois avant la date prévue.

Déterminer les expressions-clés de chaque page

Avant d’attaquer la partie dite « technique » du référencement et de mettre les mains dans le cambouis, il va falloir définir tout votre vocabulaire sémantique sans lequel il vous sera impossible d’être référencé.
Je suis désolée si je viens de briser un mythe en vous mais le référencement, ce n’est ni de la sorcellerie, ni de la magie !

Comment donc s’y prendre et quelles solutions existent-ils pour cela ?

  • L’intuition générale que vous avez par rapport à votre activité ou thème,
  •  L’opinion des personnes extérieures permet d’enrichir le vocabulaire de mots auxquels vous n’auriez pas forcément pensés
  • Les sites de bases de données sont aussi très complets mais parfois anglophones et payants (wordtracker.com, keywordeye.com, semrush, wordstream.com, keywords…)
  • Les outils générateurs de mots-clés sont très intéressants car ils indiquent le volume moyen mensuel des requêtes saisies. Il est à noter que l’utilisation de l’outil de planification de mots-clés Google Adwords nécessite dorénavant l’ouverture d’un compte mais fort heureusement en accès libre et gratuit si vous n’avez pas encore défini de campagnes. Plus de détails sur l’utilisation de Google Adwords
  •  L’autocomplétion permet de complémenter automatiquement une recherche grâce à Google Suggest et Google Instant Search, et d’ajouter ainsi plus de termes,
  •  Les fautes d’orthographes ne doivent pas non plus être négligées dans vos recherches de mots-clés, cela peut aller de la simple faute de syntaxe à l’ajout du singulier / pluriel ou du féminin / masculin ( Par exemple si votre mot-clé est rumsteak, vous devrez intégrer probablement  rhumsteack ! )

Afin d’optimiser le positionnement de votre site sur un maximum de requêtes vous devrez jouer à la fois sur 2 tableaux de stratégies de mots-clés  :

    La courte traîne consistant à être bien référencé sur quelques mots-clés (composés de 1 ou 2 mots)  à fort trafic
    La longue traîne consistant à être bien référencé sur un très grand nombre de mots-clés (composés de plus de 2 mots) à faible trafic


2 -Optimisation On-Page

Rédiger des contenus pertinents

C’est encore un rappel, mais les contenus doivent être non dupliqués, à thème unique et les mots-clés essentiels de votre activité doivent être placés intelligemment et sans suroptimisation, on est bien d’accord ! Ce n’est pas une tâche facile, et c’est sans doute la plus délicate.
Vous serez certainement face à plusieurs dilemmes : écrire pour les humains tout en satisfaisant les robots, écrire un contenu personnel et sincère, ou bien un contenu marketing accrocheur donnant envie d’être partagé.
Mais d’une façon ou d’une autre, quelque soient vos choix, la rédaction devra être le pilier n°1 de votre stratégie de référencement, sans quoi, vous aurez peu de chance de vous hisser en haut des charts !

Définir avec précision les titres des pages

La balise Title est encore fort heureusement un critère d’influence non négligeable dans le référencement d’une page.
Elle donne une information très importante aux robots sur la composition d’une page et sa thématique d’où l’importance du choix de sa description propre à chaque page (en moyenne une dizaine de mots), la reprise des mots-clés essentiels dans le titre et la cohérence entre le titre et le contenu de la page.

Définir les balises Meta des pages

La balise  Meta description est un critère de référencement de moins en moins considéré par les moteurs mais permettant toute fois d’apporter, aux moteurs comme aux internautes, quelques informations supplémentaires sur le contenu de la page, d’où l’importance d’une description unique, pertinente, composée de mots-clés, différente de la balise Title et comportant une moyenne de 20 à 30 mots.
Concernant la balise Meta keywords, elle n’est malheureusement pratiquement plus prise en compte par les moteurs, donc prévoyez de la renseigner sans trop y passer de temps.

Structurer ses contenus avec les balises d’entête

Elles correspondent aux balises de format <h1> … <h6>.
Cette pratique très connue dans le référencement de contenu joue encore aujourd’hui un rôle essentiel et permet aux robots de mieux comprendre le contenu textuel du paragraphe qui suit et donc de mieux classer et référencer l’information de la page.
Il convient cependant de respecter certaines règles comme la cohérence entre le titre entête et les paragraphes associés, des titres clairs, courts et compréhensibles, mais aussi l’utilisation des expressions-clés pour définir ces entêtes.
Attention aussi à respecter la logique de l’organisation des contenus sur le web, appelée pyramide inversée qui consiste à aller du plus général au plus détaillé grâce aux entêtes de 2ème, …, 6ème niveau.

Optimiser les noms de fichier

Il est impératif de nommer correctement tous les différents types de documents internes au site (images, vidéos, slideshare, documents pdf, word, exel … etc) si vous souhaitez que ceux-ci soient mis en avant dans les moteurs.
Pour cela vous devrez utiliser des noms clairs, compréhensibles, en rapport avec le thème de la page et composés des mots-clés de votre activité.
Il est aussi très important de renseigner les balises ALT et TITLE des images avec des mots-clés associés à la page où les images se trouvent.

Optimiser la structure de ses URL

Des études ont parfaitement démontré que des URL correctement définies avec des groupes de mots compréhensibles et composés de mots-clés se classaient beaucoup mieux dans les moteurs de recherche que des URL exotiques mal définies.
S’il ne vous est pas possible de corriger les URL de vos pages (c’est souvent le cas pour les sites dynamiques), il vous faudra alors envisager de passer par des réécritures d’URL au niveau du fichier .htaccess.

Mettre en place des URL canoniques

Ce point est une nécessité si vous êtes confronté, au sein même de votre site, à des contenus ou pages similaires, et que vous souhaitez être épargné par le grand méchant Panda ! C’est le cas entre autre des CMS pouvant générer de nombreux contenus identiques, des URL générées avec des variables de session, des fiches produits identiques ou des refontes de site. Pour chaque page similaire, vous devrez définir une page canonique de référence dont vous indiquerez l’url dans une balise Canonical au sein de toutes ces pages identiques. Vous trouverez dans cet article du site Abondance tous les conseils pour implémenter correctement une balise canonical

Intégrer les données enrichies « rich snippets »

Les extraits enrichis ne sont pas, à l’heure actuelle, un critère de référencement pris en charge dans l’algorithme général de Google mais ils sont une réelle valeur ajoutée pour les internautes et favorisent sans nul doute le trafic du site. Schema.org est actuellement la solution la mieux gérée par tous les moteurs.


3 -Optimisation Off-Page

Indexer les pages dans les moteurs

C’est en général une étape induite par d’autres mais si vous en avez omise certaines ou n’apercevez toujours pas vos pages dans les index des moteurs, il est indispensable de procéder aux actions suivantes :

  • Vérifier la présence des pages du site dans les index avec l’instruction « site :monsite.fr » Si aucun lien n’apparaît après quelques jours, vous devrez réaliser les actions qui suivent
  • Inscription manuelle dans les moteurs de recherche
  • Obtention de liens entrants depuis d’autres sites ou annuaires
  • Publication des URL dans les réseaux sociaux
  • Conception d’un fichier sitemap contenant la liste de toutes les pages du site ou grâce à la balise meta  <meta name = « robots »  content = « index,follow »> ou au fichier robots.txt  qui lui permet au contraire de ne pas référencer certaines pages soit trop communes, soit comportant peu de texte, ou bien en construction.

Rendre son site « Responsiv Design »

C’est adapter les dimensions de son site à tous les formats d’écrans existants actuellement (PC, tablettes, smarphone) en gardant un programme source unique, ce sont simplement les fichiers de styles CSS qui seront impactés.
En clair, le contenu du site sera identique sur chacun des formats, ce n’est que la présentation qui se calquera sur le type de média.
Dupliquer son site pour obtenir une version mobile est une contre-indication au référencement de celui-ci et vous vous embarquez alors dans la spirale infernale de la pénalité Panda pour contenu dupliqué.

Construire un netlinking de qualité

En générant des liens depuis des sites de confiance, mais cela ne suffit pas, il faut aussi s’assurer :

  • Que les liens soient en dur avec une balise <a href = « monlien » >ancredelien</a> et en dofollow
  • Que les ancres des pages source soient diversifiées, contiennent des mots-clés importants et de même sujet que la page cible,
  • Que la page source ne regorge pas d’une grosse quantité de liens sous peine de recueillir un jus de liens très faible et donc peu bénéfique pour votre site,
  • Que la page source contenant le lien soit une page d’accueil, plutôt qu’une page de niveau inférieur pour éviter la perte de jus de liens,
  • Que les liens ne proviennent pas de sites sanctionnés,
  • Qu’ils soient bien visibles au milieu d’un contenu textuel
  • Qu’ils soient naturels donc non artificiels, ni publicitaires, ni achetés, et ne provenant pas d’une multi-soumission sur différents sites.


Effectuer les redirections 301 nécessaires

Rediriger les anciennes pages sur les nouvelles URL grâce aux redirections dans le fichier .htaccess, dans le cas d’une refonte de site ou d’une création de site.

Créer un maillage interne entre les pages du site

Cette étape ne doit pas vous échapper car elle est sensée optimiser le référencement interne de votre site. Il existe, pour cela, plusieurs solutions :

  • Relier toutes les pages du site entre elles en rendant accessible toutes les pages sur chacune d’elle grâce à un plan de site,
  • Hiérarchiser votre linking interne en catégories (niveau 1), en sous-catégories (niveau 2) et en sous-sous-catégories (niveau 3), les liens des pages de niveau 1 pointeront sur des pages de niveau 2, les liens des pages de niveau 2 pointeront sur des pages de niveau 3,
  • Lier un petit nombre de pages entre elles par thème, c’est le linking en silo, en plaçant les liens de ces pages au milieu du contenu éditorial,
  • Lier librement des pages entre elles, comme par exemple une page profonde et une page de niveau supérieur
  • Lier la page d’accueil aux contenus récents ou aux dossiers intemporels grâce à la création de rubriques spécialisées.

Informations pour intégrer l'infographie sur votre site

Image source à télécharger : 
http://www.pinterest.com/pin/381257924675727883/
Lien associé à ajouter : 
http://www.pole-poisition-seo.com/2013/09/methode-de-referencement-d-un-site.html

Réduire le temps de chargement de ses pages

Cet aspect est primordial car il fait partie des critères de l’algorithme de Google.
Si vous avez bypassé cet étape, cela peut entraîner une perte importante de trafic sur votre site quand on sait qu’un quart des internautes quitte une page dont le temps de chargement est supérieur à 4 s. Vous pouvez consulter toutes les règles et consignes de Google concernant le temps de chargement des pages d’un site .
Tous les outils seo nécessaires pour auditer ses pages web : PageSpeed, GTMetrix, WebWait.com

Régler les problèmes de facteurs bloquants

L’utilisation des frames et de flash est fortement déconseillée.
Concernant les pages utilisant du javascript et de l’ajax, attention à la codification des liens que les robots de Google risquent de ne pas toujours suivre (consulter les règles de Google concernant l’exploration ajax et les URL non suivies).
Une mauvaise structure d’URL peut être un sérieux handicap dans le référencement d’un site comme la présence de variables paramètres générées par les instructions de formulaires html et les requêtes ajax.
Il faudra, dans ces cas précis, envisager des réécritures d’URL, les crawlers de Google n’appréciant pas vraiment les caractères ? et & (un peu comme les enfants avec les épinards !).
Les menus déroulants et les moteurs de recherche internes ne sont, eux aussi, guère mieux tolérés.

Corriger les erreurs de pages 404 Not Found
L’arrivée d’un internaute sur une page du style « désolé, la page n’existe plus » est une expérience plutôt décevante et mémorable car c’est peut-être la première et la dernière fois que cet internaute vient vous rendre visite ! Faîtes le ménage avant l’arrivée de vos invités !
Ce suivi est indispensable et accessible depuis les GWT au niveau de la rubrique Exploration  sous-rubrique Erreurs d’exploration (plus d’infos sur les pages non trouvées ).

Pour chaque lien non trouvé de votre site, vous devez :

  • soit lui faire correspondre la nouvelle page au moyen d’une redirection dans le fichier .htaccess,
  • soit modifier ou faire modifier le lien sur la page source mais ce n’est hélas pas toujours si simple, il ne vous restera alors que la solution précédente.


Installer l’outil d’analyse Google Analytics

Cette démarche va vous permettre d’étudier en détail l’audience de votre site grâce à de nombreuses analyses statistiques.
Cet outil marketing est indispensable pour évaluer la qualité du référencement et des optimisations réalisées sur un site. Cet outil très performant va permettre à tout site e-commerce de pouvoir mesurer l’impact de ses actions sur le web (nombre de visiteurs par page, profil des visiteurs, provenance des visiteurs, taux de clics par page, taux de rebond, … etc) et de pouvoir rectifier le tir lors de mauvais résultats ou de stratégies non-adaptées à la cible.

Mettre en place le référencement local

L’objectif du référencement local est sans nul doute d’augmenter le taux de transformation d’un site (et non le taux de clic) et le meilleur moyen pour cela c’est d’être le plus visible possible dans la zone géographique de proximité de façon à apparaître systématiquement dans les premières positions.
Cette procédure s’effectue grâce à l’inscription du site sur Google Maps impliquant la création d’une page G+ local.
Pour améliorer cette visibilité, il est préférable d’intégrer le plan géolocalisé Google Maps de son entreprise au niveau de la page contact, et de rendre son site accessible sur tous les formats ( Responsiv Design ) essentiellement le mobile puisque 50 % des recherches locales sont réalisées depuis un téléphone portable.
Pour avoir plus d’informations sur le sujet : 7 idées pour un référencement local efficace , les critères 2013 pour un bon référencement local

Concevoir un blog

Créer un blog pour son site principal présente un double intérêt. Le premier aspect est technique car il va permettre l’alimentation du blog par du contenu frais et régulier qui garantie donc une indexation rapide des pages et une constante évolution de ce blog ( il est important de penser à nourrir les robots si vous voulez qu’ils viennent vous rendre souvent visite !)
L’autre aspect concerne la popularité et le trafic que vous allez apporter grâce à ce « fresh » contenu intéressant pour vos internautes, de manière à les fidéliser et à augmenter les liens pointant sur votre « money site ».  Il est important aussi de rappeler qu’un blog ne doit pas être publicitaire et doit avoir pour but de partager des contenus d’une thématique proche ou similaire de celle de votre « money site ».

Inclure l’expérience utilisateur

L’utilisateur doit être au centre de la conception d’un site car une expérience utilisateur non concluante aura un impact négatif inévitable sur le trafic du site et son référencement. C’est pourquoi, les éléments suivants doivent être prévus au moment de la réalisation du site et de ses pages :

  •  Ergonomie : aisance de navigation
  •  Design : établissement d’une charte graphique
  •  Fiabilité : zéro bug
  •  Sécurité : confidentialité des données de la base
  •  Intuitivité : facilité d’utilisation
  •  Accessibilité : contenus accessibles pour tous
  •  Crédibilité : contenus éditoriaux pertinents et fiables

4 - Les réseaux sociaux

Intégrer Google AuthorShip pour les auteurs

Ce système va permettre à Google d’identifier et de valoriser les auteurs de sites ou de blogs reconnus en leur attribuant la propriété de leurs contenus au moyen de la balise rel=author à préciser pour chaque contenu. C’est ensuite l’AuthorRank qui évaluera le niveau d’autorité et augmentera le positionnement du site et de ses pages si l’auteur est reconnu dans son domaine et sa thématique, donc s’il possède une forte autorité.  

Intégrer Google « PublisherShip » pour les entreprises

Si vous êtes une société ou le propriétaire d’un service, d’une boutique en ligne, la création d’une page entreprise G+ est une étape cruciale dans la visibilité de votre site.

Les avantages sont multiples :

  •  Affichage d’un encart à droite dans les SERP, contenant le dernier post réalisé sur G+
  •  Lien entre la page G+ et votre site,
  •  Le nombre de +1 de votre page sera calculé de la façon suivante :

[Nb de +1 de la page G+]  +  [ nb de +1 du badge G+ de votre page d’accueil]  +
[Nb d’abonnés de la page G+]  +  [Nb de membres des communautés vous appartenant ]

La mise en place de cette fonctionnalité se réalise très simplement par la définition de votre page G+ dans une balise  <a href= « url-page-google+ » rel = « publisher » >ancredelien</a>, au niveau de la page d’accueil de votre site.
Le lien entre le site et la page est validé sur la page Google+ par l’option « ajoutez votre site web ».

Rendre ses pages partageables sur les réseaux

Rédiger d’excellents contenus, c’est une chose mais ne pas donner la possibilité aux internautes de les partager sur le web est une erreur monumentale. C’est un peu comme si vous jetiez  une bouteille à la mer, il y a peu de chance que quelqu’un tombe dessus.
C’est un peu la même chose avec votre contenu, pour qu’il soit lu un grand nombre de fois et que de nouveaux liens soient générés vers celui-ci, il est nécessaire d’afficher les boutons de partage des différents réseaux (Google+, Facebook, Twitter, Pinterest, Linkedin … etc)

Promouvoir ses contenus et ses pages web sur les réseaux

Est une nécessité à l’heure actuelle pour quiconque souhaite un minimum de visites, alors qu’autrefois, une simple page Facebook suffisait.
Dorénavant il est primordial d’être présent sur un très grand nombre de réseaux sociaux afin d’accroître son trafic et donc ses chances de visibilité dans les moteurs.
Cette présence aura une double portée, elle va vous permettre d’une part, d’améliorer votre popularité grâce aux like, RT +1, commentaires, partages de vos publications, mais aussi d’obtenir aisément un grand nombre de liens et de parfaire efficacement votre netlinking.  

 


Article en Licence Creative Commons
Méthode de référencement d'un site de khou est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale
Pas de Modification 3.0 non transposé.
Fondé(e) sur une œuvre à pole-position-seo.com/2013/09/methode-de-referencement-d-un-site
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Pole-position-seo
Publié par Khou Sandrine à 15:41

 

mapao.net | Création et location site internet | Bordeaux | Tél. 0953 62 25 80