Les objets connectés Fitbit

« Il est à craindre que la poursuite de la combinaison et de l'accumulation de données personnelles sensibles concernant les personnes en Europe par une grande entreprise de technologie puisse entraîner un haut niveau de risque pour les droits fondamentaux au respect de la vie privée et à la protection des données personnelles ».
Comité européen de la protection des données (EDPB) - février 2020

Le rachat de Fitbit par Google inquiète, pour diverses atteintes :
- sur les droits fondamentaux au respect de la vie privée et à la protection des données personnelles
- la capacité d'autres entreprises à proposer de nouveaux produits
- l’innovation et au choix des consommateurs sur plusieurs marchés...

Lire aussi :
> Données personnelles : l'Union européenne s'inquiète du rachat de Fitbit par Google - 02-2020
> Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles - 02-2020