Microentreprise et souveraineté numérique

" les micro-entrepreneurs, quel que soit leur cœur de métier, cèdent à la tentation d'outils gratuits. Qu'ils manipulent des données sensibles ou non, ils se tournent vers des outils dépendant de législations étrangères, sans forcément envisager d'autres options. Les grands acteurs américains ont la part belle parmi ces outils, les usages et investissements massifs les ont souvent rendus incontournables ou tout du moins semblent-ils plus accessibles alors que la question de leur gestion des données reste sensible. "

> Microentreprise, la grande oubliée du combat pour la souveraineté numérique de la France - lemondedudroit - mars 2021

Je vous recommande aussi cette vidéo
Souveraineté numérique, la douche froide ? Tariq Krim et Bernard Benhamou - Thinkerview 17.07.2020