Partenariat entre la BPI et Amazon

Décembre 2020, partenariat entre la BPI et Amazon
" Faire des grandes plateformes LA solution au défi de la numérisation, sans jamais citer la possibilité de créer son propre site et ainsi construire son autonomie numérique, c'est envoyer les TPE et PME au casse-pipe.
Leurs marges seront mangées par les royalties des plateformes. Leur relation client leur sera ôtée. La part de leur chiffre d'affaires réalisée en ligne, si elle augmente, les rendra prisonnières des conditions tarifaires des plateformes dans les bras desquelles la BPI les aura jetées..."
Le directeur général de l'Afnic, Pierre Bonis, et le président du Cinov Numérique, Alain Assouline dénoncent ici un risque majeur pour les entreprises fraçaises.

> Le partenariat BPI-Amazon, une "double faute" envers les PME et le secteur français du numérique - lejdd déc. 2020
> Les nouveaux commerçants

Lire aussi cet article sur Atlantico :
Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

Avec la pandémie, une épidémie de fake news

Débat - Avec la pandémie, une épidémie de fake news

INTERVENANTS : • Frédéric FILLOUX - Journaliste, éditeur de la lettre Monday Note • Grégoire LEMARCHAND - Chef des réseaux sociaux et du fact-checking à l’AFP • Fabrice ROUSSELOT - Directeur de la rédaction de The Conversation • Philippe THUREAU-DANGIN - Directeur de la revue Papiers/La revue de France Culture

Un accord entre Google et Facebook sur la publicité en ligne

Le Texas et neuf autres Etats américains lancent des poursuites à l'encontre de Google, qu'ils accusent de violer le droit de la concurrence afin de maintenir sa position de leader dans le domaine de la publicité en ligne.
Le modèle économique de Google, qui repose notamment sur la commercialisation de publicités ciblées émises grâce aux données collectées sur les utilisateurs de ses services gratuits, pourrait être mis à mal.
Un nouveau front judiciaire pour Google...

> Usine Digitale - 17.12.2020

Telegram Application

telegramMise à jour mars 2021
Considéré comme une application de messagerie plus sûr que WhatsApp, Telegram n'est pas complémentent sécurisé.
Même si elle n'inclut ni publicité ni aucun type de logiciel espion, les messages peuvent être lus par Telegram.

Vous pouvez utiliser gratuitement Telegram sur votre PC (Mac et Linux) et Mobile :
> https://desktop.telegram.org/
> https://telegram.org/apps

Si WhatsApp a plus d’utilisateurs, Telegram est plus riche en fonctionnalités.

MAPAO sur Telegram :
- Envoyer un message : https://t.me/Celinemapao
. Chaîne MAPAO actus  : https://t.me/CanalActus
. Commenter les actus : https://t.me/joinchat/AAAAAFKo0yGH5RJjTTSZLw

> [ Vidéo] Comment installer et comprendre Telegram en 5 mn

Le pouvoir du montage !

Vous êtes enseignants, profs... une idée qui pourrait bien intéresser vos élèves :
" Révélation : la véritable identité des chats ".
Suite à la diffusion en ligne de ce documentaire "Hold-up", comment expliquer à nos jeunes têtes pensantes comment il est facile de manipuler l'information.

Google, le « zéro clic » se confirme

Article modifié en mars 2021
Pour faire suite à l'article Google is not be evil !
Plus de 50% des recherches Google se terminent sans un seul clic sur mobile et plus de 30% sur destock (ordinateur de bureau).

(Zéro clic : Capacité pour Google de fournir une réponse à l'internaute sans que ce dernier clique sur un site web.)

" La raison de créer un site Web, c’est pour que les clients actuels ou potentiels le visitent. Et désormais, cela ne va pas se produire la moitié du temps. " Rand Fishkin

" Google veut créer la meilleure expérience utilisateur possible pour le consommateur. Et si cela signifie “scraper” (copier) beaucoup de sites Web et mettre la réponse juste sur la page de résultats du moteur de recherche (SERP) - ils vont le faire ", déclare Rand Fishkin.

Ne pas confondre visibilité et trafic !

Le Bon Coin fuite vos données personnelles

" Le Bon Coin est un énorme succès commercial en France, le site de petites annonces a su se rendre indispensable auprès de nombreux particuliers."

Pixel de Tracking nous démontre ici comment Le Bon Coin brade nos données personnelles dès notre arrivée sur son site web.
> La grande braderie de vos données personnelles sur Le Bon Coin - septembre 2020

Sur le site "Pixel de tracking" vous trouverez en détail comment des sites web connus comme LeMonde.fr, Boursorama , Météo France... font fuiter vos données personnelles.

En lien avec l'article ci-dessus, la CNIL publie les lignes directrices sur les "Cookies et autres traceurs" - 01 oct.2020

Pour rappel :
L’article 82 de la loi Informatique et Libertés transpose en droit français l’article 5.3 de la directive 2002/58/CE « vie privée et communications électroniques » (ou « ePrivacy »).
Il prévoit notamment l’obligation, sauf exception, de recueillir le consentement des internautes avant toute opération d’écriture ou de lecture de cookies et autres traceurs.

Annulation de Privacy Shield

Pour faire suite à l'article ' Invalidation du Privacy Shield par la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) '  , il y a 1 mois le 17 juillet 2020, 101 plaintes ont été déposées sur les transferts UE-USA.
L’association de défense de la vie privée Noyb demande l’interdiction de certains services de Google et de Facebook.
> 101 Plaintes déposées sur les transferts UE-USA

Plus précisément, les recours visent des sites web qui utilisent les services Facebook Connect, qui permettent de se connecter à un site via un compte Facebook, ou Google Analytics, l’outil de suivi d’audience de Google.
Noyb considère que ces services transmettent illégalement des données aux Etats-Unis, et demande aux régulateurs de la vie privée des pays de l’Union européenne d’intervenir.

Les Gafam et leurs rivaux

" les Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft (Gafam) s’évertuent à démontrer que leur position dominante, voire monopolistique, découle de leurs innovations. Depuis toujours, la réalité est plus compliquée et moins glorieuse : ces géants de la tech américaine multiplient les trucs et astuces pour tenir leurs concurrents à distance. "

1. Copier pour affaiblir
2. Surfer sur la vague antichinoise
3. Racheter pour neutraliser
4. Voler les bonnes idées
5. Siphonner les données

> Les méthodes des Gafam pour étouffer ​leurs rivaux - L'Opinion 07 août 2020

Des réseaux sociaux alternatifs

Un réseau social est un site web qui permet aux internautes de se créer un compte personnel afin de partager et d‘échanger des informations, des photos ou des vidéos avec leurs communautés d’amis et leurs réseaux de connaissances.
Ces réseaux sont autant utilisés par des particuliers, par des entreprises pour promouvoir leurs activités que par des Etats dans le monde.

S'il est facile de trouver de multiples "guides d'utilisation de bonnes pratiques" peu de ces articles évoquent les problèmes liés à l'exploitation des données transmises à ces plateformes.

Des alternatives "libres" existent qui ont pour maîtres mots : confidentialité et sécurité des données.

> Des réseaux sociaux alternatifs - MAPAO Security août 2020

Réseaux sociaux : téléchargez tout ce que vous avez publié

Réseaux sociaux : téléchargez tout ce que vous avez publié en un clic ! (ou presque).
Facebook - Instagram - WhatsApp - Snapchat - Twitter - LinkedIn - Google (Youtube, Drive, Maps, etc.) - Apple
Pour vérifier quelles infos détient le service que vous utilisez, pour savoir si des données que vous pensiez avoir effacées sont toujours présentes (ou pas), etc.

> CNIL - art. publié en avril 2020

Attention : il est déconseillé de télécharger ce dossier d'archives sur un ordinateur public ou sur le disque de votre ordinateur professionnel. Après consultation, conservez cette archive dans un dossier chiffré ou supprimez-la.
N’oubliez pas de supprimer l'e-mail dès que le téléchargement est effectué.

Le numérique : outil d'influence

Le numérique et les réseaux sociaux sont aujourd’hui un espace où les États dialoguent, se menacent ou s’affrontent.



La diplomatie s’affiche sur les réseaux sociaux : les chefs d’État et de gouvernement ainsi que les ministres des affaires étrangères de 97 % des pays du monde sont présents sur Twitter.

> D’autres épisodes de «Geopoliticus »

Vidéo : Souveraineté numérique

Pour sa propre culture numérique j'invite tout à chacun.e de prendre le temps de visionner cet interview de T. Krim et de B. Benhamou - tout à fait abordable et informatif !


Souveraineté numérique, la douche froide ? Tariq Krim et Bernard Benhamou - Thinkerview 17.07.2020

Logiciels libres, un principe de libertés

Le code des logiciels propriétaires est jalousement gardé par leurs concepteurs. Les solutions alternatives résident dans les logiciels libres et open source.
Quelques références incontournables pour comprendre et utiliser les alternatives :
> cite-sciences.fr - juillet 2020

cite des sciences zoom logiciel libre

Qui est Max Schrems ?

L’Autrichien Max Schrems est juriste et défenseur des libertés numériques.

Le déclic de son combat lui serait venu lors d'une conférence dans la Silicon Valley, où il se trouvait pour un semestre universitaire.
"Les Américains se moquaient ouvertement des Européens pour leur insistance sur les droits fondamentaux", expliquait-il. "Ils disaient que cela ne prêtait pas à conséquence" de piétiner les textes sur la protection des données.

De retour en Autriche, il s'est engagé dans de multiples batailles judiciaires pour faire progresser la cause de la protection des données en Europe.

> Max Schrems, bête noire des géants américains du net
> ARTE tv - 2 mn 30 : Protection des données : David fait encore vaciller Goliath
> La justice européenne annule l’accord de protection des données avec les États-Unis

 

Invalidation du Privacy Shield par la CJUE

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu le 16 juillet 2020 un arrêt majeur concernant le régime de transferts de données entre l’Union européenne et les États-Unis dans l’affaire dite « Schrems II ».



[ Vidéo 50 mn ] Shoshana Zuboff on surveillance capitalism

Documentaire 50 mn sous-titré français


[ vidéo 23 mn ] La science des réseaux sociaux

E-penser, Manon Bril & bien d'autres | EPISODE #9


COVID 19 et après !


Comment relancer les activités de son entreprise ?

Après cette période de confinement, de nombreuses entreprises doivent reprendre leurs activités.
Comme reprendre contact avec ses clients, relancer ses offres, promouvoir ses produits et/ou services, mettre en place de nouveaux produits d'appel, rassurer sa clientèle, reprendre et peut-être même réadapter ses commandes (conditions sanitaires)...

Pourquoi pas créer un site web e-commerce ou site one-page dédiés à vos meilleurs produits ou services ?

Pour vous-même ou vos collaborateurs MAPAO propose 2 offres web :
un site e-commerce et une offre mono site web.
> MAPAO Offres spéciales

Ces offres proposent une présence en ligne à moindre coût.
En cette période si particulière un petit coup pouce pour booster sa présence ou son activité en ligne n'est pas un luxe !

COVID 19 et maintenant !


Après cette période de confinement généralisé, comment relancer et augmenter le nombre de visite sur son site ?

Alors oui, c'est vrai, générer du trafic sur son site web n'entraîne pas forcément une hausse du nombre de clients, ce n'est malheureusement pas si simple.

Alors pourquoi augmenter le nombre de visite sur son site ?

Votre site vitrine comme votre site e-commerce permet à votre entreprise d'être visible et accessible sur les réseaux - aux côtés de vos concurrents.
Mais aussi de trouver de nouveaux clients que votre entreprise n’aurait peut-être pas pu atteindre en dehors du web, d’obtenir des contacts et des demandes de devis, des appels téléphoniques, des téléchargements...

Quoi qu'on en dise, rien ne vaut un site web pour toucher de nouveaux clients !
Augmenter le nombre de visite c'est favoriser les possibilités d'être contacté.

Gaia-X

" L’ambitieuse proposition de la France et de l’Allemagne de créer une infrastructure européenne de données dans le cloud afin d’écarter les concurrents américains et chinois a été lancée. "
> Gaia-X, les premiers pas d’un écosystème des données européen

"Le défi est à la hauteur de l'enjeu pour l'Europe en termes de souveraineté. Le cloud est aujourd'hui dominé par une poignée d’acteurs américains et chinois (...) qui sont soumis au Cloud Act américain depuis 2018, qui les contraint à livrer les données de leurs clients à l’administration américaine si celle-ci le requiert. C'est ce constat qui est à l'origine du lancement par l’Allemagne et la France du projet GAIA-X d'infrastructure cloud sécurisée et transparente."
> Le projet GAIA-X de plate-forme cloud européenne dévoile son architecture technique